Rachat de credits

Le rachat de crédit est un procédé de restructuration de tous les prêts effectués par un souscripteur.

Il est également appelé regroupement ou consolidation de crédit. En effet, le regroupement de crédit est tout d’abord une solution financière qui a pour but d’aider un débiteur dans le remboursement de tous ses crédits.

Ainsi, le rachat de crédit rassemble en un seuls taux et mensualité tous les prêts dans le but de bénéficier d’un délai de remboursement élargi. De ce fait, l’emprunteur n’aura plus qu’une seule échéance de crédit à régler chaque mois.

Principe du regroupement de crédit

Afin de réaliser un regroupement de crédit, le souscripteur doit présenter un formulaire de demande auprès des organismes prêteurs.

Ces derniers, après avoir étudié tout le dossier, peuvent décider d’accepter ou de refuser la demande. Dans le premier cas, si la demande est acceptée, l’emprunteur n’aura plus qu’une seule échéance mensuelle.

Par contre, si la demande est refusée, le débiteur paie chaque mois la somme due de tous ses prêts jusqu’à épuisement total des échéances.

Dans le cas où l’organisme de prêt juge le dossier du débiteur suffisant, il peut racheter l’ensemble de ses crédits auprès des autres organismes de prêt où ils sont souscrits.

Les avantages du regroupement de crédit

En souscrivant à une consolidation de crédit, le souscripteur cherche avant tout à obtenir de nombreux avantages.
D’abord, se souscrire à un rachat de crédit simplifie la situation du débiteur.

Effectivement, une seule mensualité à une échéance fixe permet à la facilitation de la gestion du compte courant. Le seul interlocuteur pour tous ses prêts permet ainsi de rester efficace et de gagner du temps.

Ensuite, effectuer un rachat de crédit diminue considérablement le taux d’endettement. Cela est certainement dû à sa mensualité fortement allégée.

Le débiteur peut ainsi dégager et financer à nouveau ses projets. De plus, dans la mesure où il y a insuffisance ou besoin important, il y a une possibilité d’emprunter à nouveau si le taux d’endettement ne dépasse pas encore la barre de 33 %.

Enfin, la souscription à un regroupement de crédit procure d’un taux plus bas au souscripteur. Si le débiteur s’est souscrit à des crédits possédant un taux plutôt élevé, c’est l’occasion pour lui d’obtenir un taux diminuer.
À part ces avantages, il existe également des atouts concrets dans le rachat de crédit.

Le souscripteur peut réagir avant de rentrer en surendettement. Dans les cas les plus fréquents, c’est la solution permettant d’éloigner la procédure de surendettement. L’augmentation du coût total du prêt peut ainsi avoir un effet inverse. En outre, le rachat de crédit permet aussi de diminuer le coût des assurances.

C’est évident puisque le nouveau taux unique n’aura besoin que d’une seule garantie et souvent elles sont largement inférieures à la totalité des anciennes sommes des autres assurances.

Effectuer un rachat de crédit

En étant en situation de surendettement, de nombreux foyers sollicitent l’aide d’un rachat de crédit, par contre, plusieurs d’entre eux ne savent pas comment effectuer cette demande.

Il faut savoir que c’est facile d’entreprendre un regroupement de crédit. Il suffit de faire appel à un service d’un courtier qui est un expert dans le domaine des prêts bancaires.

Le rôle d’un courtier c’est de trouver dans un délai le plus bref les solutions adéquates à la demande du souscripteur. Pour cela, il est nécessaire de fournir tous les éléments utiles qui sont en rapport avec les prêts. Le professionnel dans la matière se charge ainsi des démarches et accompagne le débiteur.

Des particuliers se retrouvent étouffés par les crédits qu’ils ont souscrits, mais ils sont quand même sortis. Pour cela, il faut savoir gérer la source de financement afin d’éviter de nouveau surendettement.

Inconvénient d’un rachat de crédit

Qui dit « rachat de crédit » dit également « augmentation du coût total ». Effectivement, plus le délai de l’acquittement d’un prêt est élevé, plus le coût total de ce prêt augmente.

Pour une explication plus concrète, les mensualités contiennent des intérêts qui sont au détriment du capital.

Afin de remettre toutes choses en place, il faut savoir qu’en souscrivant à un regroupement de crédit, un emprunteur tente de se « remettre sur pieds » question financière.

Par contre, l’augmentation du coût total peut, dans certaines mesures, augmenter le risque de sombrer dans le surendettement. Le risque c’est qu’en premier temps, le souscripteur bénéficie d’un minime laps de temps, mais au détriment des situations financières.

Il se peut aussi que le remboursement anticipé soit indemnisé. Ceci s’opère notamment dans le cas des prêts immobiliers ou des prêts à la conso avec des montants importants.

Souvent, des frais sont pratiqués par les organismes de prêts en « revendant » leur crédit. En outre, les organismes de courtage offrent d’innombrables regroupements de crédit. Ils pratiquent ainsi des frais s’élevant jusqu’à 5 % du montant du nouveau prêt.

Aussi, le nouveau prêt peut générer des frais de dossier et de frais de garantie. En effet, il existe une nouvelle augmentation du montant à rembourser.

Conseille avant d’opter pour un rachat de crédit

La souscription à un rachat de crédit se doit d’être réfléchie. En effet, il est conseillé d’effectuer des simulations avant d’entreprendre quoi que ce soit. Sur la base obtenue après simulations, 2 cas de figure se présentent généralement.

Premièrement, le coût total du nouveau prêt est plus bas que la totalité des coûts des anciens prêts. Ce cas n’est pas le plus souvent, mais existe vraiment. Afin d’en profiter, il faut se souscrire à des prêts à des taux élevés que ceux qui sont disponibles sur le marché.

Le souscripteur est gagnant sur les lignes existantes par le biais de la renégociation des taux. Pour cela, il y a une baisse des mensualités ainsi qu’une augmentation du délai de remboursement, mais avec un coût total diminué.

Deuxièmement, le coût total du nouveau prêt est supérieur à la totalité des coûts des anciens crédits. D’ailleurs, c’est le cas le plus fréquent lors d’une souscription à un regroupement de crédit.

En effet, si les atouts du regroupement de crédit sont évidents à court terme, le souscripteur se doit de garder à l’esprit que cela ne procurera pas des avantages à long terme.

De ce fait, il doit donc s’y préparer et s’attendre à un résultat plutôt néfaste.

Étapes à suivre pour un rachat de crédit

  • Premièrement, il faut effectuer une demande soit auprès de la banque, soit auprès d’un courtier. Elle consiste à approcher le courtier ou la banque pour démarrer une procédure de rachat de crédit. Normalement, elle consiste à fournir les infos générales concernant les prêts en cours à regrouper, le locataire du propriétaire et son identité ainsi que les revenus de son foyer.
  • Deuxièmement, l’organisme que le débiteur a choisi analyse les dossiers et un conseiller apprécie ou non la faisabilité de l’opération. Les critères requis sont le taux de l’endettement avant et aussi après le regroupement de prêts.
  • Troisièmement, si la demande est acceptée, le montage des dossiers doit être entretenu par l’emprunteur. Pour cela, il doit se munir de toutes les pièces justificatives.
  • Quatrièmement, le souscripteur possède maintenant de nombreuses offres fermes de consolidation de crédit.
  • Cinquièmement, le dossier de l’emprunteur est accepté et le fonds est débloqué. Si le regroupement de crédit est suivi d’un prêt de trésorerie, dans ce cas, son montant est également versé sur le compte courant du souscripteur.