Financement perso

L’ASF ou Association française des Sociétés Financières a rapporté dernièrement que les banques et les établissements de prêts ont accordé des prêts personnels d’environ 12 milliards d’euros.

Cette somme est plus nette que les prêts affectés, qui plafonnent à 10 milliards d’euros. En effet, la souplesse de ce crédit captive aussi bien débitrice que les organismes de prêt eux-mêmes. Cela est dû pour ses frais de gestion moins exigeante.

Définition du prêt personnel

Par définition, le crédit personnel est tout d’abord « personnel ». Cela sous entend que le débiteur est libre de ne pas se munir d’une pièce justificative quant à l’utilisation de la somme d’argent qui lui sera prêtée. C’est donc un type de crédit différent d’un prêt affecté (moto, auto, travaux…).

Pour cela, il n’est donc pas nécessaire de fournir un bon de commande, une facture d’achat ou un devis quelconque. Le crédit personnel, en fonction des nécessités des débiteurs, peut être utilisé indifféremment afin de combler une nécessité de trésorerie.

Il peut également être utilisé pour financer un bien électroménager ou une voiture. À part cela, il peut aussi compléter le budget prévu pour les vacances ou remplir simultanément la somme pour plusieurs de ces objectifs.

Toutefois, il faut faire attention puisque le plus souvent, le conseiller clientèle de l’organisme prêteur ou de la banque cherche à s’enquérir du but de la démarche. Le particulier est libre de répondre ou non à cette demande, et dans tous les cas les informations qu’il fournira restent verbales.

Souscrire un prêt personnel

Le crédit personnel est le produit de prêt à la consommation, possédant une fonctionnalité standard. Les sociétés financières (organismes de crédits, assurances, banques…) proposent le prêt personnel et font évoluer régulièrement les taux.

De ce fait, certains établissements financiers mettent à la disposition des souscripteurs un questionnaire unique. D’ailleurs, c’est pour aider les débiteurs et leur permettre de saisir un dossier en une seule fois.

Une fois remplis, les souscripteurs obtiennent un classement personnalisé de prêt personnel le moins cher.
Certains organismes, par contre, proposent aux particuliers la possibilité de se souscrire via internet.

En seulement quelques clics, ils peuvent bénéficier d’un prêt à meilleurs taux et ils peuvent déposer jusqu’à un certain nombre de demandes. L’avantage de cette méthode réside surtout sur la multiplication des chances de contracter un prêt personnel abordable.

Les organismes de prêt optent pour cette méthode afin d’offrir un prêt personnel abordable, mais n’ayant aucun signe de refus.

Caractéristiques du prêt personnel

Le contrat de crédit personnel n’échappe pas à des obligations liés à tous les types de prêts à la consommation.

L’affichage d’un encadré reprenne ainsi toutes les caractéristiques importantes du crédit, à savoir, le TAEG ou taux effectif global, la somme totale du prêt, le montant des mensualités ainsi que la durée de remboursement.

Un coupon détachable est généralement inclus afin de permettre au débiteur, le cas échéant, d’appliquer son droit de rétraction de 14 jours.

Les montants de la somme prêtés sont très variables, mais en aucun cas ne peuvent dépasser la barre de 75 000 euros. Cette somme est limitée selon les ordonnances de la loi Lagarde.

La période de remboursement est à proportion, avec les amortissements sur une période minimum de 3 mois et une période maximum de 7 mois. Les crédits personnels, dans ses immenses majorités, se caractérisent par ses mensualités et ses taux fixes.

Toutefois, il n’est pas interdit aux organismes prêteurs de recommander un taux révisable. Ils peuvent également proposer des crédits dont le capital est entièrement acquittable in fine.

Le prêt personnel : un type de financement incontournable

Le crédit personnel est un procédé qui peut être sélectionné par nécessité ou au contraire par confort, dans la mesure où le prêt affecté n’est pas possible.

Les organismes de prêt ou les banques peuvent proposer, dans ce dernier cas, aux particuliers souhaitant réaliser les travaux eux-mêmes.

Ils peuvent ainsi mettre à la disposition des débiteurs un prêt afin d’effectuer un achat des matériels nécessaire. Pour cela, les emprunteurs ne pourront pas produire aucun devis ou facture établis par un expert et devront se tourner vers les crédits personnels.

Un exemple plus concret est celui de l’acquisition d’une voiture d’occasion ou d’un véhicule neuf. Il convient de pouvoir disposer une somme d’argent rapidement et de faire preuve de réactivité.

Il est donc simple d’effectuer une demande de crédit personnel en amont plutôt que de suspendre la décision à l’acquisition d’un prêt affecté.
Il faut savoir que la souplesse accrue du prêt personnel comporte des contreparties.

Le défaut du service acheté ou de livraison du bien, par exemple, ne mènera pas pour autant à l’annulation du crédit. Ce cas est le même avec un prêt affecté.

Le prêt personnel : un procédé avantageux pour le débiteur

Les organismes de prêt ainsi que les banques proposent volontairement en avant leurs offres de crédits personnels, et cela en toute connaissance de cause.

Parfois, ces procédés sont les plus rentables pour ces derniers dans le cas où il y a réduction des frais de gestion.

En effet, la somme est versée directement au débiteur par virement ou par chèque, et non pas à des prestataires finaux (concessionnaire, artisan…) comme pour un crédit affecté. Le débiteur, de même, n’aura plus ensuite à se soucier le contrôle et l’usage effectif des fonds.

Ainsi, les risques d’une suspension lors du paiement des échéances sont moins élevés. Parfois, la situation où l’emprunteur est moins protégé est due au défaut du bien à la livraison.

Assurance sur le prêt personnel

Dans le cadre d’un crédit personnel, la garantie emprunteur est entièrement facultative.

D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle le coût ne constitue et n’inclut pas par défaut le TAEG du prêt. Toutefois, pour les délais de remboursement plus long ou pour les sommes très importantes, il peut s’avérer utile d’opter pour la souscription à une police d’assurance minimale.

Notamment, la souscription doit comprendre une invalidité permanente et une couverture du décès.

Le remboursement anticipé du prêt personnel

Les modalités du remboursement anticipé d’un crédit personnel sont régies par la même règle que pour les autres types de prêts à la consommation.

Pour les contrats paraphés à compter du mai 2011, les établissements prêteurs ne peuvent, en aucun cas, exiger la pénalité en dessous de 10 000 euros remboursés par an et par anticipation. Au-delà de cette somme, la pénalité correspond à 0,5 à 1 % du somme d’argent remboursé et cela peut être appliqué.

Il faut savoir que cela s’applique en fonction du délai de remboursement restant du crédit.
À noter que le remboursement antérieur à cette date ne subit pas des pénalités, quels que soient les motifs.

Effectuer une comparaison

Le crédit personnel est la formule de prêt à la conso la plus négociable, et par conséquent, il est également le plus souple.

Avant d’opter pour un prêt personnel, il est fortement conseillé de comparer les offres des établissements de prêt ou des banques.

Les courtiers peuvent aussi démarcher les mêmes établissements à la place du particulier et peuvent faire usage de leur pouvoir de négociation à la faveur du demandeur.

Ceci fait, c’est pour que le débiteur obtient les conditions d’emprunt le plus compétitives.

Ainsi, les débiteurs ou les emprunteurs savent réellement ce qu’est un prêt personnel, les différents modes de souscription à ce type de crédit, ses caractéristiques et les avantages majeurs procurés par ce type de crédit. Le choix reste aux débiteurs de choisir pour le prêt personnel.